Enosh
1819 - Londres, partagée entre le mysticisme et le développement galopant de la technologie...
 
 FAQFAQ  Le site   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

[OK] Sorëthyl Antylhia
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Enosh Index du Forum  .::. Enosh - Partie Hors Jeu  .::. Nouveaux membres

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Sorëthyl Antylhia
Londonien

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 9
Localisation: Perdue dans ses songes
Race: Humain
Médium ?: En latence

Message Posté le : 23/09/2008 13:38:53    Sujet du message : [OK] Sorëthyl Antylhia Répondre en citant

Nom : Sorëthyl
Prénom : Antylhia
Age : 25 ans
Sexe : Féminin
Race : Humaine
Métier : Epouse à plein temps (oui oui c’est un métier croyez-moi >_< . Elle tient également le Salon de thé / Herboristerie « The Sorëthyl’s Tea aNd Train »

Clan : Aucun
Famille : Sorëthyl

Histoire :
A cet époque et comme il était de coutume, bons nombres de mariages étaient des mariages d’accord et non d’amour. Celui d’Antylhia et de Nathaniel ne manquera pas à la règle. Dés leur plus jeune âge, leurs familles respectives décidèrent qu’en temps voulu ils s’uniraient amour ou non. Cela n’avait aucune importance…à leurs yeux.
Ils grandirent donc plus ou moins ensembles, se voyant très souvent. Il est évident qu’ils devinrent avant tout des amis. Ils se connaissaient complètement et se complétaient parfaitement, à deux ils ne faisaient qu’un. Cependant c’était surtout de l’amitié qui les unissait. Mais il avait été décidé pour eux de leur avenir et il était hors de question de remettre cette décision en cause. Ils étaient les enfants uniques de deux hautes familles de la bourgeoisie autrichienne et en cela ils avaient le devoir inculqué par leur rang : celui de faire prospérer leurs familles en s’unissant.

Chacun d’eux savait ce qu’il en était de cette décision prise à leur naissance. Cependant, ils n’en parlaient jamais. Que dire ? Ils ne savaient pas trop alors le mieux était encore de ne pas en parler. Et puis l’heure n’était pas encore venue mais approchait grandement tout de même.
C’est lors d’un bal, comme tant d’autres il y avait eu avant et où ils étaient tous deux présents, qu’Antylhia ressentit une pointe de rage et de jalousie. La raison ? Simple comme bonjour. Une demoiselle ne cessait de s’accaparer Nathaniel, elle se collait à lui, riait outrageusement pour un rien, papillonnait des yeux. Antylia en fut rapidement écœurée et agacée. Mais pourquoi cet agacement ? Ils étaient amis non ? Non elle n’en avait pas uniquement après elle mais également après lui. Oui c’est vrai, il était là à ne rien voir de son manège, à lui sourire bêtement. Et elle alors elle était aussi là non ? C’est donc au beau milieu du haut gratin autrichien durant une valse qui s’entamait autour d’elle et à laquelle elle ne participait pas qu’elle comprit qu’elle n’avait pas uniquement de l’amitié pour Nathaniel. Mais et pour lui, qu’en était il ?...
Le fils du temps reprit son cours normalement ou presque du moins pour tout sauf pour Antylhia. Elle se garda bien de se confier à quiconque et surtout à Nathaniel. Elle ne savait pas quoi lui dire et surtout elle avait secrètement peur que pour lui tout soit bien différent.
Cependant, du jour au lendemain sans prévenir ni expliquer quoi que ce soit, Nathaniel se referma sur lui-même et c’est ainsi qu’ils se virent moins jusqu’à plus du tout. Cela l’a peina énormément mais bien sur elle garda le sourire et dissimula la douleur qui étreignait son cœur. Puis au bout d’une longue et laborieuse année, il reprit contact comme si de rien n’était l’invitant à venir diner dans la demeure familiale. Il est évident qu’elle ne se fit pas prier ni ne demanda d’explication. Nathaniel était ainsi, fougueux, imprévisible, un peu étrange aussi mais tellement attachant. Elle dissimula ainsi son émoi de le revoir. De l’amitié cela n’était que de l’amitié entre eux…

C’était un soir d’été, il m’emmena donc passer la soirée sur la colline du domaine. Ils dinèrent en plein air. L’air était doux et chaud, et le repas fut un régal. Elle l’avait enfin retrouvé, son Nathaniel ? Oui enfin il était lui mais avec une différence qu’il lui avoua enfin :
« Anty, je doit te montrer ce qui m'a occupé durant si longtemps...Je suis devenus Alchimiste ! »
Alchimiste ? Elle ne dit rien le regardant faire et fronçant les sourcils. Il leva la lanterne en l'air et l'agita de façon à ce que ses serviteurs lance le feu d'artifice qu'il avait lui même concocté.
« Si je suis resté assez absent cette année c'est que l'apprentissage est très dure, il me prend plusieurs heures par jour et tous les jours »
Une petite fusée jaillis vers le ciel et éclata dans une magnifique gerbe colorée. Elle sursauta relevant son regard sur l’éclat de lumière. C’était superbe et elle ne put s’empêcher de sourire. Il avait créé cela ? C’était prodigieux !
« Mais tout ça, toute cette alchimie ne serait rien si je ne t'avais pas toi...Anty...Je t'aime »
C'est le moment que choisis le feu d'artifice pour exploser, mais pas une petite explosion, elle rasa net le cabanon proche d'elle et commença à mettre le feu au domaine. Lorsqu'il lui dit ces quelques mots, elle sentit son estomac faire un tour complet et son cœur cessait de battre. Mais elle n'aura nullement le temps de répondre quoi que ce soit par le feu d'artifice devint une explosion. Oui oui, la détonation fut assourdissante et la lumière générée aveuglante. Immédiatement, par instinct, elle prit la main de Nathaniel et l'entraina plus loin. Une fois en sécurité, essoufflée, elle ne put réprimée une crise de fou rire. Il avait prit une année pour devenir alchimiste et voila le résultat. Mais étrangement cela ne l'étonnait pas. Il était ainsi et c'est ainsi qu'il lui plaisait. Son rire n'était pas une moquerie. Il avait alors l'air dépité et déboussolé alors pour unique réponse à la situation à la fois burlesque et romantique, elle se hissa sur ses pieds et vint déposer un baiser sur ses lèvres. Voilà ceci était sa réponse. Simple et claire...
Hélas le conte de fée prit bien vite fin. Quel ne fut pas sa surprise, une nuit, en entendant des détonations et l'affolement de tout le personnel, enfin le peu qu'il restait encore dans la demeure. L'heure n'était pas à la grande joie parmi les siens depuis que son père avait fait faillite. Elle se leva donc comme chacun pour mette la main à la pâte mais étrangement, ces feux de couleurs. Non, il y avait autre chose. Alors ce fut qu'une demi-surprise lorsqu'elle entendit des râlements à la fenêtre de sa chambre. Ouvrant celle-ci, elle découvrira son doux tentant de grimper. Elle ne put réprimer un sourire. Il n'était pas aider mais c’était tellement romantique de le voir ainsi venir à elle. Une fois dans sa chambre, il ne lui laissera pas quémander des explications qu'elle se voit comprendre sa venue.
« Anty..., je suis venus... t'enlever, veux-tu... m'épouser ? »
La faillite soudaine de son père, le mariage décidé à leurs naissances, oui c'était simple, tout était annulé. Mais il était venu pour elle, pas pour l'argent ou un titre non pour elle et son cœur. Une famille, sa famille maintenant serait lui et lui seul. La décision est déjà prise et il se verra recevoir pour réponse sa chemise de nuit sur la tête, alors que déjà elle se vêtit rapidement et prit quelques effets personnels (affaires, bijoux et argent liquide). Elle revint alors à lui et déposa un baiser sur ses lèvres avant de l'entrainer dans l'escalier du personnel. Ah non pas d'escalade !
C’est ainsi qu’ils s’enfuirent. Où aller ? Aucune idée mais qu’importait cela tant qu’ils étaient tous les deux. C'est dans une petite église Bavaroise, durant une halte dans leur fuite, qu'il lui demanda sa main devant Dieu. Pour cet évènement, il lui offrit un magnifique bouquet de roses blanches ...dont les tiges étaient plantées dans une de ses fioles...il n'avait pas trouvé de vase en ville ce jours-là. Cela n’était que plus adorable à ses yeux. Il avait fait re-décorer la chapelle, engager un petit orchestre, et s'étaient vêtus de leurs plus beaux atours. Mains dans la main, c'est le cœur battant la chamade qu'ils avaient récités les formules consacrées. Il manqua même de défaillir quand elle avait répondus oui, et défaillis un bon coup pour son premier baiser en tant que maris. Après cette courte pause dans leur fugue définitive et leur nuit de noce, ils reprirent leur route.

Après des mois de route, ils finirent leur périple dans la ville de Londres. C’est donc ici qu’ils décidèrent de s’installer. Avec une partie de l’argent qu’ils avaient encore, ils achetèrent une petite boutique prés de la gare. Là, ils ouvrirent un petit salon de thé et herboristerie permettant ainsi à Nathaniel de poursuivre son apprentissage, plus ou moins catastrophique, de l’Alchimie.

Résumé :
Mariage décidé dés leurs naissances, ils s'enfuirent pour se marier suite à la faillite de la famille d'Antylhia. Aprés des mois de route, ils s'installérent à Londre et ourvrirent un Salon de thé / Herboristerie permétant ainsi à Nathaniel de continuer de s'exercer à son don d'Alchimiste (catastrophique).

Caractère :
Douceur, générosité, amabilité, effacement, optimisme et serviabilité voilà qui est Antylia. Rieuse et fraiche, elle ne manque pas de courage ni de ressource et il lui en faut pour faire face aux catastrophes multiples et diverses engendrés par son tendre. Malgré cela, elle garde le sourire et ne s’énerve que très rarement. Légèrement naïve, elle aime à croire en la race humaine et en sa possibilité à faire de grandes choses et à œuvrer pour le bien. Mais attention, elle est loin d’être sotte et qui plus est elle est assez cultivée et ne cesse d’étendre ses domaines de connaissances par le biais son époux. Rêveuse également, elle a ce petit quelque chose dans le regard qui lui confère un coté enfantin craquant et charmeur.
Cependant, il faut noter que depuis qu’elle est l’épouse de Nathaniel, elle n’hésite pas à retrousser ses manches pour prendre à bras le corps les problèmes générés par les essais infructueux de son époux.

Description physique :
Antylhia est une jeune femme à la beauté simple et naturelle. Pas de chichis ni de superflus. Demoiselle d’environ 1m68 pour un poids d’environ 55kg, elle arbore une silhouette harmonieuse. La mode est aux longues chevelures et aux anglaises souples et délicates mais elle, elle préfère plutôt une coupe courte, un carré plongeant caressant délicatement ses pommettes. Quelques mèches viennent sans relâche zébrer ses iris noisette pailletés d’or et mourir à ses lèvres délicatement ourlées et rosées naturellement.
Toujours élégamment vêtue, elle aime les tenues cependant simples et pratiques, qui ne craignent pas aux vues des exploits de son époux.

Animal :
Un chat noir aux reflets bleuté avec le bout des pattes blanc appelé Pelote. A noter que celui-ci éprouve une certaine animosité envers Nathaniel, cela était très certainement du à une expérience qui a faillis courir à la perte de cette pauvre bête.
Particularités : Joue du violon


Comment avez vous découvert le forum? : Je ne saurais le dire … désolée
Avatar :
http://www.weblo.com/domain/available/magnacarta.com

Vulnérabilités acceptées par le joueur :
Prière d’oublier toutes mutilations corporelles s’il vous plait. Merci
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Publicité






Message Posté le : 23/09/2008 13:38:53    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Florelle St Just
Exorciste Fougère
Exorciste Fougère

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2006
Messages: 2 718
Localisation: Pousse sous une pile de livres si on la caline assez...
Race: Humain
Médium ?: Oui

Message Posté le : 29/09/2008 19:28:23    Sujet du message : [OK] Sorëthyl Antylhia Répondre en citant

Pas de soucis pour la jeune femme, qui voit sa fiche validée également ! Bon, toujours ce mariage un peu trop organisé qui me gêne mais XD...

(Ah ah, la scène de la déclaration d'amour alors que le feu d'artifice devient explosion foireuse. J'adore.)
_________________
Définir, c'est limiter
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Adam Tyler
Bébé vampire

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2006
Messages: 291
Localisation: A l'opera
Race: Vampire
Médium ?: Non

Message Posté le : 29/09/2008 19:36:35    Sujet du message : [OK] Sorëthyl Antylhia Répondre en citant

Bienvenu ici ! Fiche fort distrayante huhu
_________________
Musique. Art du silence.
Revenir en haut
              

Sorëthyl Antylhia
Londonien

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2008
Messages: 9
Localisation: Perdue dans ses songes
Race: Humain
Médium ?: En latence

Message Posté le : 30/09/2008 04:55:33    Sujet du message : [OK] Sorëthyl Antylhia Répondre en citant

Alors tout d'abord merci pour la validation.
Je vais revoir avec mister pour les habits de cérémonie et modifier cela rapidement

Et merci à Adam pour l'acceuil et ravie si la fiche a plu huhu
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : 21/09/2017 02:21:47    Sujet du message : [OK] Sorëthyl Antylhia

Revenir en haut
              

   Enosh Index du Forum .::. Nouveaux membres
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  


Xooit.com :: Top Forums


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.