Enosh
1819 - Londres, partagée entre le mysticisme et le développement galopant de la technologie...
 
 FAQFAQ  Le site   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Au claire de lune
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Enosh Index du Forum  .::. Londres Intra- Muros  .::. Le Square des poètes

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Deaglán Lane
Londonien

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 21
Race: Vampire

Message Posté le : 02/08/2007 14:13:14    Sujet du message : Au claire de lune Répondre en citant

Le ciel clair, laissant passer la lumière de la Lune, donner au parc en
se reflétant sur la fine l’eau laisser par la brume un aspect argenter.
Au loin la masse osseuse des serres en construction, tel un cimetière de baleines,
produisait un son semblable a une voie appelant à venir à elle.
Dea assis sur un banc, tenant une craie à la main, esquisser cette vision étrange.
Il avait enlevé ses chaussures pour sentir l’herbe sous ses pieds. Il tait plutôt insouciant.
L’heure n’étant pas trop tardive, minuit venait de sonner, il avait encore du temps.
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Publicité






Message Posté le : 02/08/2007 14:13:14    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Eleonor De Bourgh
Aristocrate

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 265
Localisation: en soirée, à l'opéra, en salons
Race: Vampire

Message Posté le : 02/08/2007 16:04:51    Sujet du message : Au claire de lune Répondre en citant

C'était une fin de soirée pour Eleonor, elle s'était rendue à l'opéra en début de soirée, avait fait quelque rencontres, s'était beaucoup ennuyée, comme d'habitude. Il était un peu plus de onze heure et demi lorsqu'elle était sortie de Covent Garden, elle aurait aimé poursuivre la nuit dans une soirée quelconque mais on ne l'avait pas invité, nulle part et bien que cela l'avait prodigieusement agacée, elle s'y était résolu et avait sagement attentu que son cochet daigne pointer le bout de son nez afin de la ramener chez elle. Eleonore avait attendu plus d'une demi heure avant d'admettre qu'il ne viendrait pas. C'en était beaucoup trop pour elle, hurlant de rage, elle avait giflé sa suivante, qui la pauvre n'avait rien fait pour mériter ça, cette dernière c'était enfuie, laissant la petite demoiselle seule.
Eleonor décida alors de faire ce qu'elle n'avait jamais au grand jamais fait, à savoir marcher pour rentrer chez elle.
Les rues était quasiments vide mais la vampiresse ne craignait rien, contrairement à ce que laissait voir sa petite carrure l'enfant savait se défendre.
Ses chaussures n'étaient pas faites pour la marche et ses pieds souffraient, vérifiant que personne ne la regardait elle retira ses petites chaussures et les tenant à la main elle continua son chemin.
Au bout d'un moment elle arriva devant les grilles d'un square, minuit sonnait, Eleonor reconnue la statue de l'entrée, elle était venue une fois ici, mais il faisait jour à cette époque.
La demoiselle soupira, cela faisait longtemps et elle n'aimait pas avoir ces montée de sentiments, elle n'était pas faible et détestait ça.
Soudain elle aperçue quelqu'un sur un banc, quelqu'un comme elle, il était entrain de dessiner apparemment, elle s'aprocha, toute curieuse de regarder son travail.

"Bonsoir."
Dit elle simplement, toute sa rage s'était envolée au moment ou elle entrait dans le square, et c'était une Eleonor bien différente de d'habitude que le jeune homme assis sur le banc avait en face de lui, bien qu'il ne le sache pas.
_________________
~Ce qui fait la noblesse d'une chose, c'est son éternité.~
[Leonard De Vinci]

Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Deaglán Lane
Londonien

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 21
Race: Vampire

Message Posté le : 05/08/2007 09:32:43    Sujet du message : Au claire de lune Répondre en citant

Dea un peu trop préoccupé par sont travail n'avais pas vu la "jeune" fille venir.
D'abord un peu surpris par cette visite, il cassa sa craie. Un temps soit peu énervé, il se tourna vers elle.
Il fut étonné de voire une si jeune fille seul le soir, mais un détaille le rassura.
Il allait remettre ses chaussures quand il vit que la jeune demoiselle, elle aussi, avait enlevé ses souliers.


« Bonsoir chère demoiselle, pardonnez-moi mon indiscrétion,
mais ce n’est point commun pour une personne de votre rang de se promener seul dans cet endroit de plus nu pied ! »
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Eleonor De Bourgh
Aristocrate

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 265
Localisation: en soirée, à l'opéra, en salons
Race: Vampire

Message Posté le : 29/08/2007 10:56:51    Sujet du message : Au claire de lune Répondre en citant

Eleonor pinca les lèvres, elle se retourna et enfila ses chaussures, elle ressentait un mélange de honte et de colère, il aurait pu s'abstenir de lui faire remarquer qu'elle était nu pied comme n'importe quelle souillon alors qu'il venait de la rencontrer, mais en même temps elle était fautive, elle n'aurait jamais du les enlever. Ses lèvres lui faisaient mal, elle se calma et se retourna.

"Il me semble que vous aussi, vous n'avez plus vos souliers, mais cela ne m'intéresse pas, j'étais plutôt intéressée par votre dessin plutôt que vos pieds."

Elle eu un sourire polit
Elle pensait néanmoins que la moindre des politesse, surtout envers une personne de son rang comme il l'avait fait remarqué, serait qu'il en fasse de même. Elle pris toutefois l'initiative de se présenter.


"Je me nomme Eleonor De Bourgh, comtesse de Rosing."
Elle lui tendit sa main afin qu'il y dépose un baiser, ce qui faisait parti des us de son monde.
_________________
~Ce qui fait la noblesse d'une chose, c'est son éternité.~
[Leonard De Vinci]

Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Deaglán Lane
Londonien

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 21
Race: Vampire

Message Posté le : 29/08/2007 12:07:58    Sujet du message : Au claire de lune Répondre en citant

Deaglán tout à fait habituer à je geste pris délicatement la main de la comtesse, et y posa doucement ses lèvres.
Ce qu’il avait pressenti était donc vrai.
Relevant la tête il la regarda et d’un sourire tout en lui tenant la main il se présenta :


« Deaglán Lane, tout simplement… pour vous servir .»


Il se décala ferma son étui à craie et se décala.


« Puis je vous inviter à prendre place à mes cotés, vous pourrez admirer le paysage et mon esquisse qui n’est que le pale reflet de se spectacle magnifique! »
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Eleonor De Bourgh
Aristocrate

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 265
Localisation: en soirée, à l'opéra, en salons
Race: Vampire

Message Posté le : 27/12/2007 23:06:20    Sujet du message : Au claire de lune Répondre en citant

Eleonor, contrairement à l'invitation refusa poliment de s'asseoir, elle ne savait pas quels postérieurs avaient été ici dans la journée, en tout cas surement pas que des gens de sa condition. Elle passa donc derrière le banc et regarda le dessin du jeune vampire, ce n'était qu'une esquisse un peu maladroite, mais l'on sentait derrière ces traits la volonté de faire ressortir une émotion, celle là même qu'il avait du ressentir à la vue de ce paysage. En fait il était tout son contraire, lorsqu'Eleonor dessinait, le rendu était parfaitement juste, la maîtrise graphique excellente mais tout cela ne dégageait absolument aucune émotion, c'était parfaitement vide, et cela agaça la petite fille qu'elle était resté.Elle rentra ses ongles à l'intérieur de ses mains aussi fort qu'elle pu.
Et dit dans un souffle, d'une voix froide et mesuré:

"Sans vouloir vous vexer, c'est du travail d'amateur, je pense m'être tromper en ayant cru que vous étiez un artiste, en fait vous êtes totallement quelconque."

Elle fit quelques pas pour s'éloigner.
"Bien le bonsoir monsieur, veuillez m'excuser si je ne reste pas mais des affaires importantes m'attendent ailleurs."

Elle disparu d'un petit pas rapide, ne laissant à Dea que le bruit de ses petits talons sur les pavés.
_________________
~Ce qui fait la noblesse d'une chose, c'est son éternité.~
[Leonard De Vinci]

Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : 22/05/2018 18:43:00    Sujet du message : Au claire de lune

Revenir en haut
              

   Enosh Index du Forum .::. Le Square des poètes
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  


Xooit.com :: Top Forums


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.